659 13

ancien observatoire

En 1628, les jésuites acquirent une maison à la montée des Accoules, qu’ils aménagèrent en une confortable demeure. En 1702, ils obtinrent l’autorisation d’y implanter un observatoire. En 1749, l’observatoire des Accoules devint l’Observatoire royal de la Marine ; il fut réuni en 1781 à l’Académie de Marseille qui entreprit de réaménager les bâtiments afin…

Hôtel Olive

L’hôtel Olive, sur le cours Puget, fut construit dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle par la famille Olive, propriétaires fonciers et négociants en bois installés à Marseille depuis le XVe siècle. Les travaux d’aménagement et d’embellissement, échelonnés tout au long du XIXe siècle, ont été conduits essentiellement par Camille Olive (1794-1876), fils de Pascal.…

Hôtel de Donine

L’hôtel de Donine comprend un seul corps de logis, aligné sur rue. Sa façade postérieure donnait sur une cour intérieure, aujourd’hui supprimée. Le rez-de-chaussée sur rue a été reconstruit au XIXe siècle, mais le reste de la façade offre un des plus beaux exemples de décor d’architecture de la Renaissance arlésienne : ordres superposés, pilastres cannelés,…

Hôtel de Viguier

Le 17e siècle fut l’âge d’or de l’architecture domestique à Arles dans un espace contraint, hérité du Moyen âge. Cet hôtel fait partie des hôtels particuliers caractéristiques de l’évolution de l’architecture arlésienne aux 17e et 18e siècles. Il est également un exemple de l’architecture « à la française ». Il résulte de l’agrandissement d’un premier hôtel donnant…

Ancien hôtel Boussicaud

L’architecture domestique connaît, à Arles, son âge d’or au 17e siècle. Cet hôtel est particulièrement significatif de cette reconquête urbaine née de l’essor d’une bourgeoisie terrienne. Il témoigne également de la volonté municipale d’alignement des façades entre 1686 et 1769. L’édifice, attesté à cet emplacement en 1598, est démoli et reconstruit en 1616. A l’intérieur,…

Eglise Saint-Nicolas-de-Myre

Héritiers des premières communautés chrétiennes d’Orient, les Melkites sont des catholiques arabophones de rite grec. Leur arrivée à Marseille est liée à la campagne d’Egypte. Persécutés dans l’empire ottoman, de nombreux Melkites se rallièrent à Bonaparte et furent rapatriés avec le corps expéditionnaire français. Une église de rite grec catholique fut autorisée à Marseille en…

Villa Costa

Cette demeure constitue l’un des plus vastes ensembles de décor mural rocaillé de la région marseillaise et a, fait notable, préservé sa polychromie originelle. Les époux Costa, initiateurs du projet en 1884 firent appel aux Gagliardone, famille de rocailleurs réputés, lesquels auront pour mission la réalisation d’un jardin et d’un décor couvrant en ciment sur…

Villa Santa Lucia

La Villa présente au point de vue de l’histoire et de l’art un intérêt suffisant pour en rendre désirable la préservation en raison de l’intérêt architectural et paysager de cette remarquable villa et de son jardin, vaste théâtre de rocailles déployé sur sept niveaux et particulièrement représentatif de l’art des rocailleurs marseillais de l’époque 1900…