924 Manoir

demeure d'un noble
Un manoir est avant tout le siège d'un domaine territorial d'origine seigneuriale. Il est la résidence ou la demeure d'un seigneur, son logis seigneurial. La maison forte (manoir fortifié) n'est ni plus ni moins qu'un manoir qui arbore des éléments défensifs (fossé, plate-forme ou talus) à la différence de la « maison manoriale » (manoir non fortifié). Le bâtiment est parfois désigné aussi par « gentilhommière », l'habitation d'un « gentil », c'est-à-dire d'un noble de naissance. Il occupe un niveau intermédiaire entre le château et la ferme. Avec son allure de petit château implanté sur un fief ou un « domaine », c'est donc bien souvent, dans un village ou un hameau, la bâtisse la plus vaste, la plus belle et la mieux équipée, puisqu’y habitait en général un noble, qui pouvait, contrairement à d'autres, plus fortunés et puissants, encore, ne pas disposer d'autres résidences telles qu'un hôtel particulier dans la ville proche, plus confortable en hiver. La distinction entre un manoir et un château n'est pas toujours claire et telle gentilhommière sera tour à tour appelée manoir ou château. Jusqu'à la Révolution française, le manoir peut être défini comme une demeure seigneuriale attachée à une exploitation agricole gérée directement par le seigneur, c'est-à-dire par un membre de cette petite noblesse rurale qui ne fréquentait pas la cour et n'exerçait pas de fonctions honorifiques, militaires ou administratives. En français contemporain, c'est la plus ou moins grande magnificence de la demeure qui tend à faire le partage entre manoir et château.

Manoir de Lerre

Le manoir de Lerre est un manoir situé au Grippon (ancienne commune de Champcervon) comportant quatre bâtiments construits vers la fin du XVe dessinant une cour carrée. L’ensemble présente plusieurs particularités qui apportent des renseignements précieux sur l’architecture civile de la fin du Moyen Âge dans l’Avranchin. La salle basse du logis comprend une cheminée monumentale…

Manoir de la Cour de Launay

Le manoir de la Cour de Launay présente, au point de vue de l’histoire et de l’art, un intérêt en raison du caractère remarquable de la conservation de cette architecture civile datée entre 1469 et 14701)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme de…

Manoir de Quettreville, dit Manoir de Surcouf

Le manoir de Quettreville, dit de Surcouf, du nom du corsaire qui le posséda au début du XIXe siècle, est composé d’un logis du dernier tiers du XVIe siècle, agrandi et réaménagé dans les années 1740, exceptionnellement disposé au milieu d’une cour formée d’un ensemble de bâtiments agricoles. Le site comporte un vivier, une importante…

Domaine du manoir de Mouillemuse

La demeure, propriété des familles Acigné, Boterel puis Viard, se compose d’un logis, d’un parc d’un enclos avec son portail, de douves, d’une orangerie, d’une fontaine ainsi que d’une ferme. Bâti selon un plan rectangulaire, le corps de logis principal est cantonné de deux pavillons formant une saillie en façades est et ouest. Le pavillon…

Manoir de la Grande Palud

Malmené au fil du temps, ce grand manoir, partiellement démembré, a vu son insertion paysagère bouleversée et ses dépendances disparaître graduellement pour céder la place à plusieurs établissements industriels. D’apparence austère, le logis conserve néanmoins plusieurs atouts comme sa typologie, des particularismes architecturaux (sa grande élévation ou sa porte d’entrée ouvrant directement dans la tour),…

Manoir de Malitourne

Il s’agit d’une maison de maître caractéristique des constructions tourangelles de la première moitié du 17ème siècle. Elle est encore entourée de la plupart des dépendances qui constituaient cet ensemble rural1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de…