49 Vichy

commune française du département de l'Allier
Vichy (prononcé /vi.ʃi/) est une commune française, située dans le sud-est du département de l'Allier, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Vichyssois. Bâtie sur les bords de la rivière Allier, à la limite de la plaine de la Limagne et de la montagne bourbonnaise, elle est connue dès l'Antiquité pour ses sources. D'abord auvergnate, la ville et son château furent rattachés au duché de Bourbon en 1314 puis à la province du Bourbonnais sous l'Ancien Régime. Elle reste parallèlement dans le diocèse de Clermont jusqu'en 1823, année où elle intègre celui de Moulins. Elle devint une importante station thermale dans la seconde moitié du XIXe siècle. En juillet 1940 la ville fut choisie par Philippe Pétain pour abriter le Gouvernement de l'« État français ». Ce choix s'expliquait par la situation de la ville en zone libre, par sa grande capacité hôtelière et ses équipements de télécommunications modernes. Cette période s'est terminée en août 1944 avec la Libération de la France. Par métonymie, ce régime a été appelé « régime de Vichy ». Cette dénomination s'est avérée préjudiciable car elle assimile la ville à un régime qu'elle n'a fait que subir et elle crée une confusion entre Vichyssois (habitants de la ville) et Vichystes (partisans du régime politique). Vichy est la deuxième commune du département en nombre d'habitants (24 854 en 2018) après Montluçon et la quatrième de l'ancienne région Auvergne après Clermont-Ferrand, Montluçon et Aurillac. Avec son unité urbaine, forte de 64 124 habitants en 2017, elle est la première agglomération du département. Son aire d'attraction qui rassemble 50 communes et 89 641 habitants en 2017 la fait classer au deuxième rang de l'ancienne région Auvergne, après celle de Clermont-Ferrand, avec laquelle elle partage le même espace urbain.

Temple protestant (Vichy)

Rare exemple d’édifice construit dès l’origine pour être un temple protestant. Il est édifié par Samuel Henriquet en partie grâce aux donations des curistes anglicans. Manifestation tardive de style néo-médiéval, il constitue un des seuls monuments français construits en style néo-gothique anglais. Le portail monumental surmonté d’un gâble à fleuron et d’un clocher-mur aujourd’hui disparu.…

Maison Le Castel

Villa construite en 1893, représentative du style éclectique balnéaire caractérisé par ses formes (véranda, tourelle en pavillon, …) , ses proportions et la mise en oeuvre de ses matériaux (vitraux, façades en briques losangées polychromes, tables et médaillons en faïence, garde-corps en fonte, bandeaux et frontons sculptés)[1]data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de…

Villa Yvonnette

Villa constuite en 1899 par l’architecte Chanet pour son propre usage. Les élévations extérieures sont en brique nue sur laquelle ont été plaqués des éléments de décor en pierre blanche. Sur les trumeaux du premier étage, accrochage de motifs d’architecture (pilastre, colonne tronquée, console) et d’un buste féminin, posés sur des culots renforcés par des…

Villa Mon Plaisir

Villa construite en 1894 par l’architecte Pelisse, comprenant un logis sous pignon flanqué d’une fausse tourelle carrée au pied de laquelle s’ouvre l’entrée. L’édifice possède un décor jouant sur le contraste des matériaux (briques polychromes et pierre blanche) et l’utilisation d’un décor sculpté de style néo-Renaissance (arcades, frontons, consoles, tympans)[1]data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes…

Immeuble

Immeuble Art Déco en béton, construit sur huit niveaux, avec un décor caractéristique de cette période : pilastres sur l’angle à base festonnée ; avant-corps cannelés sur les côtés alternant avec des travées à balcons et des travées nues ; loggias sous combles aménagés ; ferronneries stylisées. Le vestibule d’entrée possède des panneaux peints représentant…

Eglise Saint-Blaise et Notre-Dame-des-Malades

L’église Saint-Blaise est construite à la place de l’ancienne basilique mérovingienne Sainte-Croix, détruite au 10e siècle et reconstruite au 12e. Au 16e siècle, la chapelle Saint-Michel devient l’église Saint-Blaise. Elle est agrandie de 1672 à 1714. Construite pour répondre aux besoins des riches curistes, abritant la Vierge noire, Notre-Dame des Malades, qui fait l’objet d’un…