8 Kiosque

petite construction ouverte servant à la vente de biens et services, ou à l’agrément
Un kiosque est un élément d'architecture légère, destiné à l'agrément, rapporté du Moyen-Orient en Occident au XVIIe siècle. Le mot est dérivé du persan kūšk « palais » et du turc kôsk, même sens, à l'image du palais stambouliote de Topkapi datant du XIVeme siècle Il prend la forme d'un belvédère ou petit pavillon de jardin ouvert de tous côtés, surplombé d'un toit. Prisé de la noblesse européenne, il permettait aussi bien d'admirer le paysage jardiné que de proposer une scène de concert ou de théatre en plein air. En Europe, au début du XIXe siècle, le kiosque quitte le cadre exclusif du jardin, pour agrémenter l'urbanisme de la ville et offrir une scène toiturée restant ouverte et légère, propice à l'organisation d'un divertissement : il devient le kiosque à musique, autour duquel se déroulent danses et fêtes. Les kiosques érigés dans les jardins devenus publics voient leur destination de lieu de contemplation ou de récréation ainsi doublée d'un usage festif ponctuel. Au milieu du XIXe siècle il a également conqui le domaine commercial en devenant point de vente de journaux comme de denrées alimentaires. Et enfin il conquiert l'univers militaire au début du XXe siècle, désignant la tourelle surplombant le corps des sous-marins.

Kiosque à musique, situé dans le jardin public

Kiosque réalisé en 1894 par l’architecte orthésien Bourdette au milieu du jardin public et toujours utilisé. Edifice octogonal à soubassement de pierre. Le soubassement est couronné d’une plate-forme composée d’un plancher en coeur de pin reposant, au moyen de lambourdes en chêne, sur des poutrelles en fer à I. Au-dessous de ce plancher se trouve…

Kiosque à musique de Marengo

Kiosque à musique construit en 1870 par l’architecte de la ville, Mazerat. Il est entièrement reconstruit en 1914 sur un nouveau soubassement et avec un nouvel escalier d’accès, mais en réemployant tous les éléments en fonte de l’ancien kiosque. Sur chaque face de l’édicule, un cartouche porte le nom d’un compositeur : Ravel, Bizet, Debussy,…

Kiosque Peynet

Le kiosque Peynet est un kiosque à musique datant de 1862 situé dans le centre de la ville de Valence, dans le département de la Drôme. Il inspira à Raymond Peynet ses célèbres amoureux en 1942. Œuvre de l’architecte Eugène Poitoux, le kiosque est classé monument historique depuis 1982[1]Wikipedia.org. References[+] ↑1 Wikipedia.org