87 Pigeonnier

édifice destiné à loger et à élever des pigeons
Un colombier était à l'époque féodale un édifice destiné à loger et à élever des pigeons. Le colombier, lointain héritier du colombarium romain, est nommé plus souvent pigeonnier depuis le XVIIIe siècle mais le terme de colombier peut dans une acception plus étroite désigner un pigeonnier en forme de tour, généralement indépendant des autres bâtiments. Les mutations agricoles des Temps modernes, par l'introduction des cultures fourragères comme la betterave, ont condamné insensiblement l'intérêt nourricier et la rentabilité de l'élevage en colombier. Une grande diversité architecturale caractérise les petits dérivés domestiques ou isolés du colombarium. Il existe une surprenante géographie des colombiers, avec des densités éminemment variables suivant les régions du Moyen-Orient et méditerranéennes, ou encore les contrées d'Europe occidentale. Les colombiers ont marqué les paysages en Gascogne, Quercy, Occitanie toulousaine, Provence, Touraine, Anjou, Normandie, Picardie mais aussi l'Angleterre après la conquête normande et plus tardivement en Basse Écosse, notamment sur les rives du Firth of Forth, près d'Édimbourg pendant le règne des Stuart.

Pigeonnier du château de Lastours

Pigeonnier associé au château du vieux domaine vinicole de Lastours. Sa construction est attribuée aux Calmels qui achètent l’ensemble du bâti au début du 17e siècle et qui restaurent le vieux château. La qualité architecturale et esthétique de ce pigeonnier lui vaut de figurer dans tous les ouvrages traitant du sujet1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données…

Pigeonnier de Borde de Nadesse

Il s’agit d’un pigeonnier en brique construit au 18ème siècle. Il est du type pigeonnier-tour, de plan carré et couvert d’une toiture en pavillon avec lucarnes et lanternon. Sur la face ouest, est accolée une tourelle d’escalier couverte en coupole. A l’étage, une structure de boulins mixte est conservée. A la fin du 19ème siècle,…

Tour-pigeonnier de Labio

Cet édifice de la première moitié du 14ème siècle au bel appareil de grès est doté de baies géminées et d’archères cruciformes qui ne semblent pas être défensives. Lieu de résidence sur deux niveaux, cette tour médiévale isolée a probablement connu différents usages, en dehors de celui de pigeonnier1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du…

Pigeonnier de Lagarde

Pigeonnier circulaire, isolé dans un champ, ayant perdu son faîtage. Les boulins sont disposés de la hauteur d’appui jusqu’à la voûte, témoignant d’un agencement parfait des dalles de pierre dont certaines, en saillie, jouent le rôle de plage d’envol. L’accès se fait par une porte chanfreinée. L’ancienne porte en hauteur a été occultée. Ce pigeonnier…

Pigeonnier du Foirail

Pigeonnier circulaire, ceinturé d’une randière, construit en calcaire et couronné d’un toit de lauzes ayant conservé son lanterneau d’envol. L’intérieur est dépourvu de trous de boulins, mais conserve des vestiges qui confirment l’utilisation de nids en osier1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme…

Pigeonnier-tour des Garrabets

Le pigeonnier est situé en contrebas du château. Sa destination première n’est pas connue. Les niveaux supérieurs ont pu servir de pigeonnier dès l’origine, associés à une fonction résidentielle. Il s’agit d’une tour carrée surélevée et aménagée en pied de mulet. L’élévation est à trois niveaux au-dessus d’un rez-de-chaussée semi-enterré. Ce rez-de-chaussée et les étages…