Filature de coton, puis corderie Vallois, actuellement Musée industriel de la corderie Vallois


Modifier l’illustration

Description Inscrivez-vous ou connectez-vous pour modifier le texte.

Filature de coton, puis corderie Vallois, actuellement Musée industriel de la corderie Vallois, , datant du se situant à Notre-Dame-de-Bondeville (76) dans la région Haute-Normandie. Actuellement propriété d'un établissement public. inscrit aux Monuments Historiques (1975).

A l’origine existait au 18e siècle un site de moulin à papier sur le Cailly, remplacé par une filature installée dans un bâtiment en pan de bois en 1821. La corderie Vallois est à l’origine une filature hydraulique de coton autorisée par ordonnance royale du 18 janvier 1825. En 1836, l’usine jusqu’alors exploitée par la famille Fouquet, a été rachetée par l’indienneur E.-H. Rondeaux, avec son équipement, soit 5 000 broches. En 1856, une machine à vapeur auxiliaire a été installée pour renforcer la puissance de la roue hydraulique en place, mais après quelques années son utilisation a été abandonnée. Après une reconversion temporaire en filature de laine dans les années 1860, l’usine a été transformée en corderie en 1880, par Jules Vallois (1842-1918) , locataire puis propriétaire des lieux à partir de 1897. Sans modifier le bâtiment, il a installé au rez-de-chaussée un atelier de cordes câblées et moulinées équipé de machines en fonte d’origines anglaise et écossaise, et au premier étage un atelier de tressage de cordelettes utilisant pour l’essentiel de petites tresseuses françaises provenant des ateliers Merle frères à Saint-Chamond. Cette entreprise familiale, qui comptait environ 45 ouvriers, a fermé en 1978. Elle utilisait alors les mêmes machines mises en mouvement par la force hydraulique. Voué à une destruction certaine, le site doit sa sauvegarde à une association locale qui a su en apprécier l’authenticité. Il subsiste, outre les anciens bâtiments, tout l’ensemble des machines de la fin du 19e siècle, mues par une roue hydraulique. L’intervention des pouvoirs publics a permis la création du Musée industriel de la corderie Vallois, inauguré en 1994, et fonctionnant sous l’égide du département de Seine-Maritime. Le parc de machine a été classé au titre des objets mobiliers en 19841)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture.

References   [ + ]

1. data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture

Galerie photo



Inventaire

Localisation

Région : Haute-Normandie Département : 76 Ville : Notre-Dame-de-Bondeville
Musée industriel de la Corderie Vallois, 185, Route de Dieppe, Plein Soleil, Notre-Dame-de-Bondeville, Rouen, Seine-Maritime, Normandie, France métropolitaine, 76960, France
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour modifier la localisation.

A proximité

Photos

Fiche publiée dans la catégorie   Corderie, Musée.
Sauvegarder le   lien.
Dept.
Publié le 23 juillet 2019 05:04 - Dernière modification le 2 octobre 2019 04:05