62 Mur

structure séparant deux espaces
Un mur est une structure solide, souvent fait en briques ou en parpaing, qui sépare ou délimite deux espaces. Dans les bâtiments les murs forment les pièces. En plus de définir l'espace intérieur du bâtiment, leur utilité est en règle générale de supporter les étages et la toiture. En plein air, ils délimitent un espace, offrant une zone de sécurité contre les intrusions ou restreignant simplement la libre circulation des animaux ou des personnes. Certains murs ont une fonction de protection contre les effets naturels comme l'eau (on parle dans ce cas de digue). Le mur peut avoir des fonctions symboliques (propriété, apparat) et/ou de protection et défense (mur d'enceinte, de forteresse, de prison). Par extension, on qualifie de mur tout assemblage d'éléments de taille et de forme similaire (généralement rectangulaire) : mur de carreaux de verre, mur de télévisions. De la même manière, tout obstacle ayant une apparence relativement unie et infranchissable peut être qualifié de mur : mur d'eau (pour une vague très haute), mur de brouillard, mur de flammes ou de chaleur.

Le clos de vigne dénommé le ” Clos d’entre les Murs “

En 1887, Antoine Cristal achète le château de Parnay et ses vignes. En 1890, il est le premier à implanter des cépages étrangers, sauvant ainsi du phylloxéra le vignoble de la Vallée de la Loire. Il emprunte également aux producteurs de Chasselas de Thomery, leur technique de culture de la vigne qu’il met en pratique…

Oppidum du Puy du Mur

Site occupé du paléolithique à l’époque gallo-romaine. Les vestiges comprennent une enceinte protohistorique et une motte castrale à double fossé et tours d’angle1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture

Oppidum du Puy du Mur (également sur communes de Vertaizon et Mezel)

Site occupé du paléolithique à l’époque gallo-romaine. Les vestiges comprennent une enceinte protohistorique et une motte castrale à double fossé et tours d’angle1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture

Canal de Lalinde (pont-canal et murs d’encaissement qui lui font suite)

Creusement d’un canal de dérivation de la Dordogne décidé en 1837 ; plans confiés à l’ingénieur Vauthier ; travaux adjugés à des entrepreneurs de Bordeaux. Chantier commencé en 1838, canal ouvert en 1844. Canal utilisé jusqu’à la seconde guerre mondiale malgré la concurrence du chemin de fer à partir de 1879. Propriété de l’Etat, mais…