69 Motte féodale

ouvrage de défense médiéval
Une motte castrale, souvent appelée « motte féodale », est un type particulier de fortification de terre qui a connu une large diffusion au Moyen Âge. Elle est composée d'un remblai de terre rapportée volumineux et circulaire, le tertre. Il existe plusieurs formes d'édification de ces ouvrages dans toutes les régions d'Europe. Dans la plupart des cas, le tertre était entouré d'un fossé, le sommet étant occupé par une forte palissade. Un fortin de bois y était aménagé avec une tour de guet analogue à un donjon. La motte est considérée comme un château fort primitif. En Europe occidentale, au Xe siècle, l'armée carolingienne se montre trop lourde pour réagir aux rapides raids vikings et sarrasins. La défense s'organise donc localement autour des mottes, rapides à construire, et qui utilisent des matériaux peu coûteux et disponibles partout. Progressivement se distingue ainsi une élite guerrière dont la motte castrale matérialise l'autorité. Le seigneur assure la protection d'un lieu commercial ou économique (souvent un village) et la motte devient un élément dominant de l'organisation spatiale de l'an mil. Elle peut servir également de résidence seigneuriale. L'émergence du pouvoir banal sur l'ensemble du territoire au début du XIe siècle est un élément supplémentaire favorisant la généralisation des mottes, qui se développent surtout à partir du XIIe siècle selon Jean-Marie Pesez. Le conflit d'intérêts entre les propriétaires fonciers (l'aristocratie et le clergé) et les châtelains entraîne l'émergence du mouvement de la paix de Dieu qui aboutit à redéfinir la répartition des rôles dans la société médiévale. La motte castrale est donc un élément majeur de la structuration de la féodalité dans l'Occident médiéval.

Motte féodale

L’intérêt porté à cette motte castrale, type de construction se développant entre les 10ème et 12ème siècles, résulte de la combinaison entre l’investissement d’une association locale et les recherches archéologiques menées sur ce site, ainsi valorisé du point de vue touristique et scientifique. Des fouilles archéologiques ont révélé une tour associée à une courtine et…

Ancienne motte féodale et jardin de la Motte

Après la destruction de la cité de Maguelone au 8e siècle, les comtes s’installent à Mauguio dans la seconde moitié du 10e siècle, édifiant une motte féodale. La première mention du castrum apparaît en 996. La motte mesure 24m d’altitude, 15m de diamètre au sommet et de 160 à 170m de diamètre à la base.…

Motte féodale

Les chevaliers de Poix avaient installé, au 11e siècle, sur cette motte un petit château qui relevait de la baronnie de Soligny. Cette motte devait être autrefois entourée d’eau1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture