309 66 Pyrénées-Orientales

casino (Vernet-les-Bains)

Construit entre 1880 et 1884, le casino de Vernet-les-Bains est aujourd’hui l’un des seuls témoignages avec l’hôtel du Portugal, de l’ensemble thermal de la fin du XIXe siècle. En effet, l’aiguat (mot catalan évoquant la concomitance entre pluies diluviennes et inondations) d’octobre 1940 emporte l’établissement thermal, l’hôtel du parc et les villas. Même si des…

Château de Querroig

Le « château de Querroig » regroupe un ensemble de fortifications sur les hauteurs de Cerbère, aujourd’hui en ruines, situées à la frontière entre la France et l’Espagne. Son édification remonte sans doute au XIIIe ou au XIVe siècle. Les vestiges subsistants, une tour à signaux et quelques élévations en pierre sèche, pourraient dater des XVIe-XVIIe siècle[1]data.culture.gouv.fr…

Villa Muchir

L’architecte achète un terrain en bord de mer en juin 1956. Il construit deux villas mitoyennes isolées. Les plans pour la ville voisine datent de 1955-1956, ceux de sa villa ont disparu[1]data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References[+] ↑1 data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture

Castel Sabarda (vestiges du château de Sabarda et de l’ancienne église Saint-André)

Le château s’élève sur un rocher situé au sud du château Saint-Pierre et contrôle ainsi des angles de vue impossibles à maîtriser depuis le château principal. La première mention du site remonte à 1109-1117. Sur un plan architectural, il constitue un exemple, rare par son homogénéité, de fortification secondaire venant compléter le dispositif de surveillance…

Rocher gravé dit Latour 2, situé Coma d’Ayrevals

Le rocher rassemble 61 panneaux gravés et 714 dessins répertoriés, comportant 11 lettres ibères et 298 signes naviformes, dont 28 complexes. Seule la face sud, divisée en deux parties, est gravée. On trouve des gravures de type naviforme ainsi qu’une inscription ibère (11 signes). Une autre inscription « Exupère » pourrait être datée du Haut Moyen-Age (5e…

Café de La Loge

Caractéristique de l’esthétique fonctionnelle et homogène des immeubles urbains du département, au 19ème siècle, la façade de ce café est simple, enduite, avec des baies en arc surbaissé, encadrées par des moulures en bois. A l’intérieur, deux volées d’escalier mènent aux étages. Les motifs décoratifs empruntent à l’esthétique éclectique : les moulures du plafond et les…