10 Chemin

voie de communication
Un chemin est une voie, un passage (lieu de « cheminement ») destiné à la circulation humaine ou animale. Il peut être revêtu d'une chaussée ou directement tracé sur le sol. Les chemins forestiers sont parfois appelés layons quand il s'agit de chemins droits d'exploitation ou d'entretien sylvicole. Dans le nord de la France, le mot sente ou « piésente » désignait aussi les petits chemins (sentiers pour piétons). Les chemins, sentes, piésentes et sentiers sont aussi des éléments importants de la toponymie ; souvent associé à des évocations d'animaux, de lieux, de personnages ou de fonctions (ex : chemin du val au loup, Chemin du Roy, Chemin du Piedmont Sentier littoral, Sentier du cratère Dolomieu, chemin de halage...).

Chemin de croix paysager de la chapelle Notre-Dame de l’Immaculée Conception dite la Rotonde d’Oulias

Première implantation tarnaise des soeurs de Saint-Joseph sous la houlette de l’évêque Gaston de Pins. La chapelle en rotonde est aménagée dès 1834 et devient le siège d’un pèlerinage marial. En 1994, la communauté cède la chapelle à l’association diocésaine d’Albi. Le cimetière qui abritait les stèles historiées et armoriées des religieuses est supprimé. L’édifice…

Chemin de croix de Benoite-Vaux

Conçu dès 1889 par le sculpteur Henri, Michel, Antoine Chapu (1833-1891) , le chemin de croix de Benoîte-Vaux a été réalisé de 1890 à 1895 pour l’essentiel par un des sculpteurs de son atelier, le Meusien Désiré Fosse, de Nantillois (1862-1913). Inspiré pas l’aspect des alignements mégalithiques bretons, Chapu imagina une série de monolithes de…

Chemin de croix dit du Grand Voyage

Stations constituant le chemin de croix liées au cimetière des Récollets. La plupart des stations sont réparties dans la ville. Aucun oratoire n’est antérieur au 19e siècle ; ils ont été décorés de bas-reliefs de plâtre éxécutés en 1942 par le sculpteur Donzelli1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ +…

Chemin de croix de Notre-Dame-de-Grâce

Selon la tradition, l’église aurait été construite par le premier évêque de Lodève, Saint-Flour. La chapelle de la Vierge semble avoir été détruite au moment des troubles albigeois. Elle fut reconstruite au 14e siècle par Hugues de Jugeria, évêque de Béziers. Ruinée par les Réformés, elle est restaurée en 1578. Les plans de la nouvelle…