19 Arène

édifice dans lequel se déroulent, entre autres, les courses de taureaux
Une arène est un édifice dans lequel se déroulent, entre autres, les courses de taureaux. Cet édifice dans leur architecture actuelle dite « arène espagnole » est né en Espagne à la fin du XVIIIe siècle, mais ils ont connu auparavant diverses formes et ils se sont répandus en Amérique latine, notamment au Mexique, où la première corrida a eu lieu le 13 août 1529 à Mexico. En France où il existait déjà plusieurs formes de tauromachies, les arènes ont été construites dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Arènes

Les arènes de Dax, situées parc Théodore-Denis à Dax, sont édifiées en 1913. Des corridas et le Grand concours landais y sont organisés à l’occasion des fêtes de Dax (six jours autour du 15 août jusqu’en 2012, cinq jours à partir de 2013) et le festival Toros y Salsa, le deuxième week-end de septembre. Elles…

Arènes Jean Lafittau

Arènes construites en 1954 sur les plans de l’architecte Jean Prunetti, en remplacement d’anciennes arènes de bois. De forme ovale, elles sont édifiées en béton armé et aggloméré de ciment peint en blanc sur ses façades. Non couvertes, leurs gradins ont une capacité de 1800 places. Elles sont réservées à la course landaise1)data.culture.gouv.fr la plate-forme…

Arenes (Roquefort)

Les arènes actuelles succèdent à un amphithéâtre de bois consacré à la course landaise. Edifiées en 1951, ces arènes espagnoles sont réalisées en bois et réutilisent une partie des fermes de l’ancien ouvrage. Inaugurées en 1951, elles sont couvertes et agrandies en 1953. D’une contenance de 4000 places, elles constituent un exemple exceptionnel de construction…

Arènes

Arènes aménagées à partir de 1901 et jusqu’en 1928, d’une capacité de 2 000 places assises. La charpente en bois est peinte en rouge “sang de boeuf”. Intérêt ethnologique de ce témoin de la pratique tauromachique de cette région1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture. References   [ + ] 1. ↑ data.culture.gouv.fr…

Arenes (Marsillargues)

Depuis les fêtes révolutionnaires, les “courses à la cocarde” données sur la grand’place agrémentent la vie marsillarguaise. A partir de la fin du 19e siècle, un mobilier urbain spécialement conçu fut empiriquement installé par la municipalité et des particuliers riverains, ainsi que par l’ensemble des villageois au moment des fêtes locales et nationales. Structure d’arène…

Arenes (Cailar (Le))

Pour remplacer la place dite “cancel”, la municipalité fait construire un toril dans une cour, au sud du vieux village, à l’emplacement de l’ancienne glacière et de l’aire à battre. Mises en service en 1905, ces arènes, témoignant de la vivacité des traditions de la “bouvine” en Bas-Languedoc, sont depuis lors régulièrement entretenues1)data.culture.gouv.fr la plate-forme…

Arenes (Aramon)

Intérêt ethnologique de la tradition culturelle de la bouvine en Bas Languedoc, utilisée pour les courses de taureaux. Construction en pierre rectangulaire. Gradins en ciment. Galerie “burladero” pour spectateurs debout. Présidence au-dessus du toril. Piste en forme de quadrilatère aux angles arrondis. Quatre platanes à l’intérieur1)data.culture.gouv.fr la plate-forme de données ouvertes du ministère de la…